quimper pedagogie
index

Stage mime coporel à Quimper / Pédagogie


La Concentration


" Dans le travail d'improvisation, DECROUX répondait différemment à nos efforts : moqueries, éloges chaleureux, colère ou tendresse compatissante. (…) Des commentaires tels que " il faut que tu chantes avec tes muscles " ou " tu n'as pas trouvé le rythme de la pensée " ou encore " n'essaie pas d'être intéressant, sois simplement ". Je me souviens d'un jour où il me demanda de " vider l'appartement pour que Dieu puisse venir y habiter "(...).


Tension dramatique

" Quand je travaillais avec DECROUX, celui-ci me dit une fois que nous étions comme des plombiers qui mettent en place de la tuyauterie. Il admit que le travail était fatigant et fastidieux pour le moment, mais il me promit qu'un jour je serai capable de fabriquer de la vapeur chaude qui circulerait dans ces tuyaux.
Par contre, il ne se contenta pas d'attendre pour que la vapeur monte dans un acteur froid. Il construisit des exercices précisément à cette fin.(…) Quand il en faisait la démonstration, il jouait de ses muscles comme d'un violon, chaque mouvement ayant pour origine un vibrato soutenu dans les régions les plus profondes du corps. Cette vibration, ce chantonnement intériorisé sous la forme d'une respiration musculaire, est au cœur de son travail. C'est parfois une alternance rapide, subtile, presque invisible, de muscles tendus et relâchés.
"


En 1962, DECROUX dit dans une interview :
" J'affirme que rien n'est plus beau qu'un cadavre. Prenez un homme qui a été toute sa vie envieux, sirupeux, calculateur, menteur. Son visage vous est insupportable. Mort, il a toute la noblesse d'un pharaon. (…) Quand il joue - sportif, ouvrier - , le corps peut aller jusqu'à l'extrême, il n'est jamais indécent. Il suffit de peu de chose pour rendre un visage parfaitement obscène ."

" DECROUX s'opposait aux mouvements périphériques du corps mettant l'accent sur le visage et les mains. Il les décrivait comme " instruments du mensonge, séides du bavardage ". Il fait du tronc l'élément le plus important. Ce n'est pas par accident que son mentor, Jacques COPEAU, de par son approche révolutionnaire de l'entraînement de l'acteur posa des masques sur les visages de ses élèves.(…) DECROUX dit que dans son travail, le corps entier devient visage. Le visage annulé, le corps n'avait pas trop de tous ses membres pour le remplacer. "

  

E. Decroux

Le menuisier 1947

E. Decroux

Improvisation masquée

1950

Photos E.B. WEILL

  

«   Aux source de l'action physique »


Ce thème de stage, en référence à l'un des aspect du travail de Stanislavski, met l'accent sur les possibilités d'expressions scéniques que nous offre le mime corporel.


L'interprète, danseur où comédien, est un artiste créateur par sa présence, ses mouvements et ses déplacements.


L'enseignement d'Etienne Decroux se compose d'une approche technique   :  figures, gammes et déplacement. Mais il n'exclue pas le travail de création et d'improvisation.

Ainsi cette technique apporte à chacun une plus grande aisance sur scène jointe à la prise de conscience de sa «   musicalité intérieure   ».



  

Stage encadré par Nicolas QUEINNEC


Après une formation à l'Atelier International de Théâtre aurpès de Blanche Salant et Paul Weaver en 2001, il approfondit le travail de l'acteur par la technique du mime corporel.


Organisateur et assistant pédagogique  de stages avec Thomas LEABHART  depuis 2005. Egalement architecte et scénographe, il travaille comme directeur du Cercle de la Montade, association spécialisée dans les arts plastiques et l'enseignement du théâtre. 

 

 

Thomas LEABHART

Thomas LEABHART &

Etienne DECROUX

Le mime corporel est une technique développée par le comédien et pédagogue   Étienne Decroux   (1898 - 1991). Cette technique théâtrale prend le corps pour principal moyen d’expression et de création pour l'acteur. 


Le Cercle de la Montade organise depuis 2005 des sessions de formation et des stages de théâtre

  

Thomas LEABHART vient régulièrement animer des stages au Cercle de la Montade. Il a été assistant d'E Decroux de 1968 à 1975. Il est professeur de théâtre à l'Université de Claremont (à Los Angeles en Californie).

Voici quelques extraits d'articles qu'il a écrit sur E. DECROUX et qui  illustrent bien  notre méthode de travail.

  

T LEABHART. 1999  Photo : Larsen & Talbert
T. LEABHART et E. DECROUX  1974. T. LEABHART Coll.